Comment se protéger des IST en tant que femme ?

Comment se protéger des IST en tant que femme ?

12 septembre 2018 0 Par Sarah Palin

Comme les hommes, nous les femmes nous éprouvons également le besoin d’être épanouie sexuellement. D’ailleurs, plaisir et satisfaction ne sont-ils pas des éléments indispensables à la santé ?

Sans être officiellement en couple, on peut avoir de temps à autre des petites envies. Cependant, nous ne devons pas négliger les risques de maladies sexuellement transmissibles (MST) qui sont bien présents dans notre société actuelle. En plus des MST très connues comme le VIH, il faut également être vigilante concernant les infections sexuellement transmissibles (IST), plus sournoises, parfois silencieuses et pour lesquelles il y a peu d’avertissement.

En plus des protections classiques lors des rapports sexuels, un suivi gynécologique régulier et des tests de dépistages une ou deux fois par an permettent de rester sereine et de jouir des bienfaits d’une sexualité satisfaisante.

Comment peut-on attraper une IST ?

Les IST comme les MST sont des infections que l’on peut attraper lorsque nous sommes sexuellement active avec différents partenaires (plus de 1 par an).

Certains vous diront que la protection la plus efficace est de se réserver et de ne pas avoir de rapports sexuels. Bien qu’efficace, cette pratique ne permet pas d’être épanouie et peut même avoir des impacts négatifs sur la santé mentale et physique (je ne parle pas ici de l’abstinence des jeunes filles avant 18 ans, à qui je conseille plutôt de ne pas se livrer trop rapidement…). Mais pour une femme d’une trentaine d’année et plus, il est naturel et sain d’avoir des rapports réguliers.

Toutefois, il faut savoir que plus on multiplie les aventures, plus on augmente les risques de contracter une IST. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a aucun risque si on se contente d’un seul et unique partenaire. Dans ce cas, il s’agit surtout d’une question de confiance et de fidélité dans votre couple.

Solutions pour se protéger des IST

Les solutions pour se protéger des IST ne sont pas nombreuses, mais cumulées elles permettent de s’assurer une sexualité épanouie sur le long terme.

Les vaccins

Actuellement, il est possible de se protéger de deux infections sexuellement transmissibles en se faisant vacciner. Il s’agit de l’hépatite et du papillomavirus humain. Votre médecin traitant pourra s’occuper de votre vaccination.

Les préservatifs

L’utilisation du préservatif offre une protection contre toutes les maladies et infections sexuellement transmissibles, toutefois pour une protection totale il doit être utilisé dans TOUS les rapports qu’ils soient oraux, génitaux ou anaux.

Le préservatif est une véritable barrière qui protège des échanges de fluides infectés. Toutefois, il ne protège pas contre les infections ou maladies qui se transmettent par la peau.

Les tests de dépistage

Les tests n’offrent aucune protection sur l’instant présent, mais ils permettent de connaître régulièrement son état de santé et d’agir rapidement en cas d’infection. Certaines pathologies comme la Chlamydia ne présentent pas toujours des symptômes visibles. Ces IST silencieuses peuvent avoir des effets destructeurs sur le long terme alors qu’elles sont bénignes en cas de traitement rapide.

Vous l’avez compris, pas de rapports sans préservatifs doit être votre règle d’or. Accompagnez-le de quelques tests par an, surtout si vous rencontrez de multiples partenaires durant l’année. Vous resterez ainsi en excellente santé et vous vous éviterez des complications à long terme.